Comment faire pour ne pas devenir accro aux jeux vidéos

Utiliser à des fins éducatifs dès les années 70, les jeux vidéos grâce aux diverses innovations dans le domaine technologique facilitent l’accessibilité aux applications et logiciels de jeux vidéos ainsi qu’à des équipements modernes simples à manier. Ils attirent un public vaste et varié qui sidéré pas ces jeux peuvent en devenir dépendant se passant du rentable. Comment faire pour ne pas en devenir accro? Suivez le guide dans cet article.

Commencer par jouer en groupe

C’est vrai qu’il s’agit encore de jouer, mais ne dit-on pas qu’il faut tuer le mal par le mal ? Si vous sentez naître en vous une addiction au jeu et que vous recherchez un moyen urgent de l’atténuer, commencer par jouer en groupe. L’avantage ici, c’est que vous évitez de jouer tout le temps au même jeu qui peut engendrer votre dépendance. En plus, au cas où vous allez essayer de dépasser les limites, votre entourage peut vous contrôler.

Se donner à d’autres activités en dehors des jeux vidéos

C’est également une astuce pour éviter de devenir un accro aux jeux vidéos. Au lieu de vous cantonner à votre console de jeu à longueur de journée, vous pouvez vous ouvrir à d’autres activités pour vous défouler. Prenez le temps de réfléchir et de trouver des activités auxquelles vous louez un certain intérêt. Ça peut être la musique, les balades, le sport, la télé, etc. C’est vrai qu’au début vous aurez une certaine réticence, mais avec le temps vous prendrez l’habitude.

Revoir son mode de vie

Cela vous parait peut-être banal, à la limite amusant. Cependant, vous devez savoir que JOUER ou encore ESSAYER la réalité virtuelle est complètement différent que de devenir complètement accro à cette dernière et aux jeux vidéos n’est pas une expérience amusante. Et pour l’éviter, il faut mettre à contribution tous les moyens. Revoir son mode de vie ne revient pas à devenir vegetalien ou à s’habiller autrement; ça n’a aucun rapport. Ici, il s’agit de voir les habitudes qui vous entrainent dans les jeux et de les revoir.

Ne vous jugez surtout pas en cas de rechute

C’est des périodes qui arrivent après de long moments d’abstinence. Ils sont généralement dues au stress, à un manque de confiance en soi, etc. Mais au cas où cela se produirait, il ne faut en aucun cas se culpabiliser.

Vous aimerez aussi...