Comment acheter ma tronçonneuse ?

Pour la réalisation de certains travaux de jardinage comme le coupage des tiges mortes ainsi que l’abatage d’arbre. Il n’est plus nécessaire de se casser la tête à chercher une hache. En effet, vous pouvez facilement faire ces activités en utilisant une tronçonneuse de nos jours. Par contre, quelques conditions sont à respecter quand on achète ce genre d’équipement. Et c’est ce que nous vous proposons dans cet article.

Pourquoi acheter une tronçonneuse ?

Il est vrai que posséder une tronçonneuse peut s’avérer problématique des fois. Du fait qu’elle peut être dangereuse si on ne sait pas la manipuler, mais elle fait aussi beaucoup de bruit et exige des entretiens à tout moment. Par contre, sachez qu’une tronçonneuse vous permettra de réaliser des travaux que vous ne pourriez surement pas faire à main nue ou avec une scie ainsi qu’avec une hache. C’est pourquoi il est plus judicieux d’avoir cet équipement chez soi.

Vous aurez le choix entre une tronçonneuse électrique ou thermique

Une tronçonneuse électrique a la particularité d’être moins bruyante et plus facile à entretenir. Ajouter à cela, elle ne portera pas atteinte à l’état de l’environnement qui est déjà si mauvais en ce moment. Elle peut bien faire l’affaire pour couper les buches. Le hic, c’est qu’une tronçonneuse électrique a besoin d’une source de courant pour pouvoir fonctionner. Pour un site spécialisé : www.tronconeuse.info. Ce qui fait qu’elle ne pourra rien faire en cas de panne d’électricité. Mis à part cela, vous serez obligé de trimballer une rallonge si jamais vous devez vous éloigner à une certaine distance de la prise. De plus, le câble d’alimentation risque de s’entremêler avec les branches d’arbre au cas où vous devriez élaguer ceux-ci.

Si vous ne connaissez pas : la Tronçonneuse du Texas !

Une tronçonneuse thermique quant à elle n’a pas besoin d’électricité pour démarrer. En effet, celle-ci fonctionne avec de l’essence et de l’huile. En plus de cela, elle est plus puissante qu’un modèle électrique malgré le bruit qu’elle fait. Cela implique que vous pourriez abattre un grand arbre avec ce genre d’appareil. Par contre, une tronçonneuse thermique a besoin d’entretien régulier surtout concernant l’huile et le moteur ainsi que les filtres.

Et la tronçonneuse à secteur dans tout cela ?

Celle-ci est aussi connue comme tronçonneuse à batterie, mais elle n’est pas encore très connue du grand public. De plus, son utilisation est encore restreinte vu qu’elle n’est pas assez forte. De ce fait, les clients l’achètent pour réaliser de petits travaux comme les faibles élagages. Mais elle est aussi utilisée pour remplacer une tronçonneuse électrique en cas de coupure de courant. Il faut dire que les fabricants de ce genre d’équipement ont encore beaucoup de chemins à faire.

La longueur de coupe est très importante pour une tronçonneuse

Pour un amateur, il est préférable de commencer par utiliser une tronçonneuse avec un guide-chaîne de 40 cm. Mais vous pouvez toujours aller au-delà de 40 si vous le voulez. Vous pourriez par exemple prendre le même modèle qu’un professionnel qui saura maîtriser un guide chaîne de plus de 50 cm.

Même les chaînes sont différentes

Pour les chaînes, il est important de connaître leurs classements. Ainsi, notez qu’il y a le modèle chisel qui peut être dangereux si vous trancher le bois avec l’extrémité et non depuis la tranche. En effet, la lame risque de revenir vers son utilisateur.

Pour les pauses taff : Les avantages d’un mug isotherme

Après celle-ci, il y a la chaîne low kickback qui est moins efficace que le chisel mais plus fiable.

Enfin, vous avez le semi-chisel qui peut être appelé médium vu qu’elle peut réunir les apparences des deux autres lames à fois sans pour autant copier leurs défauts.

Pour conclure, vous avez maintenant assez d’indices à prendre en compte pour ne pas faire n’importe quoi quand vous achèterez une tronçonneuse. Alors, soyez vigilant et achetez celle qui irait parfaitement avec vos travaux.

Vous aimerez aussi...