Comment brancher une table de mixage à un ampli ?

L’amplificateur en sonorisation est un appareil électronique qui augmente l’intensité du signal sonore qu’il reçoit. Il permet comme son nom l’indique d’amplifier le son vers les haut-parleurs qui y sont reliés. Tout ce système donne de la puissance à votre sonorisation dans n’importe quelle enceinte.

La table de mixage sert de source d’entrée du signal sonore dans l’amplificateur. Elle agit en amont en préamplificateur en ajustant le signal pour ainsi faciliter une amplification plus fine. Cependant, avec la variété et le nombre d’entrées et de sorties, il est souvent malaisé de relier les deux appareils. Comment donc brancher votre table de mixage sur un ampli ?

Connectez les entrées et les sorties respectives

Les consoles de mixage disposent de plusieurs sorties types appelés OUTPUT. Ce sont traditionnellement les sorties XLR, RCA et Jack 6.35. La XLR est généralement la sortie principale main ou, mix output, suppléée par les deux autres. Ces sorties permettent donc de connecter la console à d’autres types d’appareils.

Les sorties de la table correspondent respectivement à des prises ou entrées de l’amplificateur à savoir la Jack 6.35, le RCA et la XLR. Il sied donc de relier tout simplement chaque sortie de la console à sa prise de l’ampli, selon les modèles des deux appareils. Parfois les sorties XLR peuvent équivaloir à des prises Jack 6.35 et vice-versa.

Les câbles de liaison, encore appelés tracks, sont dotés, comme les connecteurs des dispositifs, de doubles fils. Ils permettent donc d’évoluer en source monophonique, une entrée, ou stéréo, double entrée. Ce qui fait que l’on rencontre souvent les dénominations XLR mâle et XLR femelle ou encore câble XLR-Jack pour les connecteurs mixtes.

Une fois que le câblage est fait, il est essentiel de veiller aux réglages fondamentaux pour éviter un court de l’un ou l’autre des appareils.

Lisez également : Casque DJ : comment reconnaître les produits de qualité ?

Réglez les fondamentaux sur les appareils

La première des bases de ce système est de toujours s’assurer d’allumer la console avant l’amplificateur. Puis, pour la même raison, il faut penser à éteindre celui-ci avant celle-là. Par ailleurs, il est important de faire redescendre complètement le volume de l’ampli avant de l’allumer.

Ensuite, une fois qu’elle est en marche, le volume du lecteur sur la console, géré par le potentiomètre linéaire, doit également être à plat. Laissez cependant le potentiomètre rotatif à hauteur de 50%.

En outre, il faudrait tour à tour faire monter le bouton master de la table à 0 décibel (dB), régler le bouton gain à l’entrée vers le haut en fonction du signal en décibels de la tranche (0dB de préférence) et faire monter légèrement la compression.

A présent, ouvrez la puissance de l’ampli approximativement aux ¾ puis lancez un signal sonore sur le lecteur et faites monter le volume sensiblement au même pourcentage que l’ampli. Poussez doucement le curseur linéaire de la console et vous auriez amplifié votre sonorisation.

Ainsi, en animation simple ou de concert, vous pourriez changer de morceaux à volonté. En studio par contre, vous aurez à vous servir du bouton solo pour isoler un signal sonore parmi tous les autres et n’en écouter que celui-ci.

Pour lire nos sources venez voir ici.

Vous aimerez aussi...