Comment fabriquer son bol chantant tibétain ?

Les bols chantants tibétains se sont démocratisés très vite depuis plusieurs années. Leur utilisation naturelle pour la musique et celle plus généralisée qu’est celle de la méditation ont rendu l’accès à ce bol très facile. Pourtant, si vous voulez vous aussi méditer avec un bol tibétain, nul besoin d’en acheter. Il vous suffira de le fabriquer vous-même. Plusieurs principes sont à respecter pour la fabrication de son bol chantant tibétain.

Les facteurs perceptibles

Pour la fabrication de votre bol chantant tibétain, les premiers critères concernent les facteurs perceptibles par les sens. En d’autres termes, il s’agit des critères matériels de fabrication. Vous pouvez les relier en 4 points. Le premier point concerne le niveau de compétence de la personne qui se chargera de la fabrication. Si vous voulez fabriquer votre bol chantant, vous devez suivre une formation, disponible sur Internet.

A considérer : https://www.youtube.com/watch?v=jK8wcDbS5D8

Le deuxième point concerne le type de fabrication. Il s’agit dans ce cas d’une distinction entre la fabrication à la forge ou au moule. Il sera question de distinguer entre un usage décoratif et un usage plus sérieux. La forge est destinée aux usages plus sérieux, le moule est lié aux usages plus esthétiques. Pour les débutants, le moule est le plus facile.

Le troisième point concerne les matériaux de fabrication. Vous avez le choix entre 2 à 7 différents métaux. Il faut noter que la mesure et l’adaptabilité entre les différents métaux dépendront de votre volonté. Il est conseillé d’être assisté par un professionnel si vous voulez opter pour un grand nombre de métaux. Il vous est aussi possible d’opter pour le fer uniquement. Il sera alors uniquement question d’un bol décoratif.

Le dernier point lié aux facteurs perceptibles est celui de la densité, ou la forme du bol. En réalité, chacune des formes du bol correspond à un son particulier. Si vous affinez l’épaisseur de votre bol, vous aurez droit à un son et des vibrations plus légères que si votre bol chantant était épais, par exemple. Tous ces critères se lieront à vos compétences en forge ou en moulage.

Les facteurs imperceptibles

En dehors de ces critères matériels, il faut un critère plus spirituel de réalisation des bols chantants tibétains. Vous devez prendre en compte l’intention, la rigueur et la spiritualité. Si vous fabriquez votre bol chantant tibétain, vous devez faire en sorte que votre esprit soit toujours paisible pendant la réalisation du bol. Vous ne pourrez obtenir de résultats efficaces si vous mélangez colère et sérénité dans le processus de fabrication du bol.

A consulter aussi : Utilités et atouts d’une théière

La rigueur à l’œuvre est l’autre critère imperceptible. La rigueur ne consiste pas en un travail acharné, mais en un travail sérieux en ce que vous ne devez d’aucune façon perdre de vue votre objectif et l’utilité de votre travail. La rigueur au travail est un critère que vous seul pourrez déterminer.

Une liaison entre rigueur et intention implique le grand domaine de la spiritualité. La réalisation d’un bol tibétain prend en compte beaucoup plus de dimensions que la seule humaine. En imprégnant votre travail de spiritualité, vous obtiendrez un bol parfait pour vous.

https://le-bon-bol-tibetain.fr/

Vous aimerez aussi...