Comment fabriquer un booster de démarrage ?

Les boosters batterie sont des appareils utilisés pour pousser une batterie à permettre le démarrage de la voiture dans laquelle elle est installée. Même si son prix n’est pas toujours haut, il peut être intéressant d’en fabriquer un soi-même. Pour fabriquer votre propre booster batterie, vous devez prendre en compte vos besoins en capacité de booster, mais surtout sélectionner le matériel adéquat et suivre les procédures les plus simples, tout en respectant les règles usuelles de sécurité.

Pour acheter un booster de batterie neuf rendez vous sur ce site

Trouver le matériel

La véritable question à laquelle vous devrez répondre avant de vous lancer dans la recherche de matériel : cette technique vous coûtera-t-elle moins cher que si vous achetiez votre booster neuf ? En effet, il y a plusieurs années, seuls les boosters au plomb étaient utilisés et ils coûtaient très cher. Désormais, avec les boosters au lithium-ion la question est un peu plus nuancée.

Pour fabriquer votre booster de 2 différentes manières, vous aurez besoin d’une batterie de voiture, de deux câbles à priori équipés de pinces. Il faudra aussi un fusible si nécessaire. Vous pourriez avoir besoin d’un boitier pour rendre l’utilisation plus pratique. La seconde manière consiste à utiliser un super condensateur destiné à préserver la batterie.

Si vous cherchez un comparatif de booster de batterie aller sur ce site booster-batterie-plus.com

Les différentes techniques de fabrication

Les deux techniques de fabrication du booster artisanal sont un peu complexes et doivent impérativement être réalisées par des professionnels ou des amateurs du bricolage. Pour ce qui est de l’utilisation d’une batterie, cela se fera un peu comme en cas de panne de voiture. Le véritable problème viendra du fait que certaines voitures nécessitent plus ou moins de puissance pour démarrer. Il faudra alors :

  • Choisir une batterie de voiture
  • Utiliser un câble en cuivre avec des pinces
  • En l’absence d’un fusible, vous courrez le risque de détruire les deux batteries
  • Relier entre eux les bornes + et – de la batterie aux bornes – et + de la batterie à démarrer.

La seconde technique consiste à utiliser un condensateur pour booster votre batterie. Il existe en effet un booster à condensateur sans batterie. La technique est de brancher le condensateur à la batterie, mais en prenant soin d’y ajouter une diode pour empêcher le retour. Il faudrait évidemment que le condensateur soit assez puissant.

Les consignes de sécurité

Les risques de l’utilisation d’un booster artisanal sont liés à ceux de l’utilisation d’un câble de démarrage. Qu’il s’agisse d’un booster ou d’une batterie simple, les risques sont les mêmes :

  • Explosion de la batterie : une batterie soumise à une forte puissance peut exploser.
  • Explosion du booster artisanal : un court-circuit peut aussi bien détruire la batterie que le booster.
  • Détérioration de la voiture : suite à l’explosion des batteries ou par fuite de la batterie.
  • Détérioration de tout ou partie du matériel utilisé

Face à un booster artisanal, les consignes de sécurité sont claires. En effet, avec un booster d’usine, il est recommandé de porter un gant et de se protéger les yeux. Tel est aussi le cas en cas de manipulation d’une batterie de voiture. Pour cela, si vous prévoyez utiliser votre booster artisanal, vous devrez impérativement respecter les consignes de sécurité.

A lire aussi : Quelle marque choisir pour de bonnes oreillettes Bluetooth ?

Vous aimerez aussi...