Comment sécuriser sa piscine ?

Il vous reste suffisamment d’espace dans votre cour et vous envisagez d’y construire une piscine ? Tout cela est bien beau, mais vous devez avant tout penser au dispositif de sécurité exigé par la loi pour ces types de construction. Il existe plusieurs moyens de sécuriser une piscine. Il vous suffit juste de choisir celui qui répond à vos besoins. Voyons quels sont ces différents moyens.

Si vous recherchez une alarme piscine pas trop cher, venez voir celle-ci : https://la-securite-piscine.info/test-et-avis-alarme-piscine-aqualarm-classic/

La barrière de sécurité :

C’est le moyen de sécurisation de piscine le plus utilisé en France. Il peut être en métal, en PVC, en plastique, en bois, en textile ou encore en verre. La conformité de ce dispositif de sécurité est régie par la norme NF P 90-306. Cette norme impose les règles suivantes :

-La barrière doit être dotée d’un portillon d’accès qui peut être verrouillé à l’aide d’une clé.

-Elle doit être installée à plus d’un mètre du bord de la piscine

-Elle doit faire au moins 110 cm de hauteur

Elle doit aussi être suffisamment solide pour empêcher l’accès d’un enfant de moins de 5 ans dans la piscine sans l’aide d’un adulte. Et le propriétaire doit fermer la barrière dès qu’il n’utilise pas la piscine et ce même pour un court délai.

à Lire pour continuer : Où acheter sa clé dynamométrique ?

L’alarme pour piscines

Vous pouvez aussi opter pour l’alarme. Avec cette solution, vous n’aurez pas à modifier le paysage environnant votre piscine. On distingue deux types d’alarmes pour piscines : l’alarme de détection périphérique et l’alarme de détection par immersion.

Le premier (détection périphérique) se déclenche lorsqu’on franchit une barrière infrarouge imposée par le dispositif. Le deuxième est quant à lui, plongé dans la piscine et se déclenche lorsque quelqu’un fait une chute dans celle-ci.

Pour qu’une alarme soit considérée comme étant conforme aux normes, elle doit respecter les règles suivantes :

-Elle doit être capable de détecter la chute d’un enfant d’au moins 5 kg.

-Son boîtier de contrôle doit être hors de portée des enfants.

-Elle doit aussi pouvoir émettre un signal lorsque sa batterie est faible.

L’abri de piscine ou encore la couverture amovible

Ce sont les deux dernières solutions possibles.

L’abri piscine est la solution la plus complète car elle offre un niveau de sécurité optimal. Il bloque l’accès à la piscine grâce à u système de verrouillage par clé. Il ne peut pas être escaladé ou enjambé par un enfant. De plus, ce système de sécurisation permet aussi de minimiser la pollution de l’eau présente dans la piscine et empêche son évaporation. L’abri permet aussi de prolonger la durée de vie de votre piscine. Mais il doit être installé par des professionnels pour qu’il soit homologué.

La couverture amovible quant à elle constitue la solution la plus abordable. Il peut s’agir d’une simple bâche en plastique ou d’un volet roulant. Elle peut être manuelle ou automatique. Pour qu’elle soit homologuée, la couverture doit pouvoir résister au poids d’un adulte de plus de 100 kg. Elle doit aussi empêcher l’immersion involontaire d’un enfant dans la piscine.

Vous avez le choix entre ces quatre solutions.

à Lire pour continuer : service publique

Vous aimerez aussi...