Décès sur la route : ce qu’il faut faire

Ces dernières années, les décès sur les routes sont devenus choses fréquentes. Les accidents de route sont légion dans tous les pays. En Afrique, en Europe, aux États-Unis comme en Asie, la question de la hausse de la mortalité sur les routes est devenue préoccupante. Il est peut-être possible de remédier à la chose, mais jusque là, les divers mécanismes mis en jeu sont restés inefficaces.

Le respect du Code de la route ne suffit plus. Au-delà de cet aspect, le décès sur les routes est source de nombreux problèmes sociaux : la perte d’un parent proche, mort subite, mort tragique, etc.

CAUSES

Les spécialistes ont tant bien que mal essayé de déterminer les causes des décès sur les routes. Il est évident toutefois que les décès surviennent après des accidents de circulation. Au nombre des maintes causes citées par les experts, le non-respect du Code de la route serait la première. Dans bien de pays, bruler un feu ou faire un mauvais dépassement ne sont pas des mauvaises habitudes rares. Les usagers ne sont pas toujours informés et sensibilisés sur les risques qui existent à violer le Code de la route. L’inattention des conductions de véhicules ou motos est une cause secondaire des décès sur les routes. Les enquêtes ont permis de réaliser que les troubles psychologiques, la fatigue, la dépression, etc., sont des facteurs qui ne permettent pas à un conducteur d’être attentionné. La vitesse de conduite peut aussi être une cause directe ou indirecte des décès sur les routes. Il en est de même du non-respect des mesures de prévention préalable : mettre sa ceinture de sécurité. Dans certains pays, on note aussi, la conduite en état d’ivresse. Elle constitue d’ailleurs, une infraction à la loi.

CONSEQUENCES

Les conséquences des décès sur les routes sont nombreuses. L’une des premières conséquences est l’insécurité routière. La hausse de la mortalité sur les routes ne favorise pas en effet, le développement social. Mais au-delà de cet aspect général, maintes familles perdent via ce fait des parents, des proches, des amis. Cette perte brusque et subite constitue pour les familles victimes un choc psychologique et/ou émotionnel très complexe à gérer. Les familles sont souvent confrontées à des moments difficiles et parfois assez douloureux pour impacter leur vie. Il est donc assez urgent que des mesures de prévention soient prises pour pallier à la chose.

COMMENT PRÉVENIR UN DÉCÈS SUR LES ROUTES

La mort est surement un fait imprévisible et inattendu. Il n’est toutefois pas impossible de réduire les facteurs de risques de morts subites et brusques. Prévenir le décès sur les routes passe obligatoirement par le respect du Code de la route. Il faut mettre sa ceinture de sécurité, rouler à une vitesse raisonnable, respecter les divers panneaux, etc. Lorsque vous devez conduire, évitez de consommer des stupéfiants ou des substances qui ne vous permettent pas de garder votre lucidité. Perdre un proche par accident est bien douloureux. On n’a pas le temps de lui dire au revoir.

Voir cet article

Vous aimerez aussi...