Les différents types de djembé

Le djembé est un instrument de percussion africain qui a vu le jour depuis à peu près sept cents ans. Nous le devons à un peuple d’Afrique de l’ouest : les mandingues. Leur succès est d’ailleurs de plus en plus grand ces derniers temps ; ce qui fait que vous en avez sûrement entendu parler. Toutefois, avez-vous une idée des différents types de djembés qui existent ? Si non, nous vous les présentons ici.

Le djembé traditionnel

Ce sont les tous premiers djembés à avoir été fabriqués. C’est donc ce type de djembé qui se rapproche le plus de l’héritage des peuples ouest africains.

Lorsqu’on parle de djembés traditionnels , il s’agit en fait de modèles qui ont une peau de chèvre et un fût en bois. On distingue :

  • Le djembé burkinabé : ce type de djembé est généralement très haut ( à peu près 65 centimètres). Son diamètre est lui aussi assez grand. Il est donc destiné à être joué en position assise. Il est facilement reconnaissable grâce à ses bords plutôt assez droits et ses dimensions imposantes. Le pied est également orné de deux traits horizontaux et la couleur du bois est souvent plus sombre.

  • Le djembé sénégalais : le fût du djembé sénégalais est d’une couleur claire qui tire sur le jaune. Il est fabriqué avec du teck et son pied comprend généralement des dessins ou des textes relatifs à l’Afrique. Le cercle est souvent bordé d’un tissu rouge, jaune et vert et le cordage est blanc. Ils sont les moins onéreux.

  • Le djembé malien : assez rond et doté d’un grand diamètre, le djembé malien mesure généralement entre 55 et 60 centimètres de haut. Son pied est souvent décoré de losanges et sa couleur est plutôt uniforme.

  • Le djembé ghanéen : le fût des djembés ghanéens est souvent fabriqué avec l’arbre à pain ; ce qui fait que la couleur est jaune claire. Leurs pieds sont généralement ornés d’une bande de motifs. Parfois, ses formes peuvent être assez particulières. Dans la plupart des cas, leurs cercles descendent plus bas que ceux des autres types de djembé.

  • Le djembé guinéen : ce type de djembé est souvent assez sobre. Son pied est souvent décoré de trois traits horizontaux. Pour la confection, on utilise généralement du digura, du linké, de l’iroko ou du bois de balafon.

Venez consulter : http://kangaba.com/fr/blog/les-origines-du-djembe-b17.html

Le djembé synthétique

Encore appelé djembé industriel, c’est un djembé qui n’est pas fabriqué de façon traditionnelle. Le fût par exemple est en fibre de verre ; ce qui fait qu’il est fin, léger et résistant. Toutefois, certaines marques font usage de l’acajou afin d’obtenir un résultat à l’apparence plus naturelle. La matière de la peau est également synthétique. Ils sont souvent plus chers. On distingue :

  • Les djembés REMO : décorés avec finesse, ils résistent à l’ humidité et ils existent sous différentes tailles.

  • Les djembés MEINL : ils utilisent aussi bien du bois que des matières synthétiques. Ils se déclinent également en plusieurs tailles.

Les djembés TOCA et LP sont également de bonne qualité.

Venez consulter : Qu’est-ce qu’une machine à bière ?

Je vous conseille ce modèle de djembé : https://faire-du-djembe.fr/test-avis-djembe-musikid/

Vous aimerez aussi...