Pourquoi commencer par une draisienne ?

La draisienne possède deux roues et une structure en bois et en acier. Autrefois moyen de déplacement, elle est devenue aujourd’hui un jouet pour les enfants. Dès l’âge de deux ans, filles comme garçons peuvent s’en servir. Tout seuls ou avec l’aide de leurs parents, ils apprennent comment la faire avancer. Une draisienne peut être achetée partout sur le marché, notamment sur le net, dans les supermarchés ou les boutiques.

D’ailleurs les spécialistes en psychomotricité la recommandent déjà à très bas âge, ils ne cessent de vanter ses mérites. Exercice auquel ne manquent pas de satisfaire les parents, une fois qu’ils constatent les bons effets sur leurs enfants. Pourquoi commencer par une draisienne ?

Parce que la draisienne est légère…

Une draisienne pèse exactement 3,5 kilos. Ce poids est très léger, surtout lorsqu’il est comparé à celui du vélo. Le poids d’un vélo 16 pouces et poids plume est de 7,5 kilos. Cette légèreté conférée à la draisienne la rend plus que maniable pour votre enfant. Il lui est très facile de la redresser lui-même. Facilement donc, il pourra par exemple la faire sortir d’une ornière. Aussi, une fois que ses pieds sont bien posés sur la draisienne, il le fera avancer comme un grand !

Vous pouvez consulter : decathlon

Parce que la draisienne est ergonomique…

Avant tout, le siège d’une draisienne est souvent de forme ergonomique. L’enfant se sent alors très à son aise, une fois qu’il s’y est assis. En nous basant sur l’exemple du tricycle, la draisienne est plus bénéfique pour votre enfant.

En effet, les pédales du tricycle sont situées de part et d’autre de roue avant. L’enfant doit alors arriver à pédaler en faisant appel à ses muscles abdominaux. C’est trop demandé déjà à un enfant d’un certain âge. Ces efforts risquent de l’épuiser, de le fatiguer. Pour pédaler comme il faut, les pédales doivent nécessairement se retrouver dans l’axe du corps. Seule la draisienne remplit cette condition.

Parce que l’enfant trouve vite son équilibre…

En commençant par une draisienne, votre enfant n’aura plus aucun souci à se faire vis-à-vis des autres engins. Par exemple, il fera du vélo comme s’il l’a toujours fait. Dans l’apprentissage du vélo en effet, le plus difficile est de pouvoir se tenir sur lui sans tomber. Cela ne marche souvent pas chez les enfants ou du moins, ils prennent beaucoup de temps pour y arriver.

Tandis que, si vous lui aviez pris une draisienne depuis sa deuxième année de naissance, les choses seraient autres. Vous serez surpris de constater qu’il roulera aussi bien qu’un cycliste, une fois sur son premier vélo.

Vous pouvez consulter : Quel prix pour un déambulateur de bonne qualité

Parce qu’il développe sa confiance en soi…

Au début de l’utilisation de sa draisienne, votre enfant pose les pieds à terre l’un après l’autre, comme s’il marchait. Par la suite, il s’habitue puis commence à accélérer. Il arrive ainsi à gérer la répartition de son poids, l’orientation de son corps et le transfert d’appui. Plus tard, il est très à l’aise et n’hésite plus maintenant à lever ses jambes une fois l’élan pris. Il arrive enfin à gérer les petites pentes et les virages sans tomber. Il est maintenant un professionnel de la draisienne.

Sources : www.la-bonne-draisienne.fr

Vous aimerez aussi...