Voici les raisons qui m’ont poussée à acheter une veilleuse bébé à mon fils

Gérer un enfant en bas âge n’est pas toujours chose aisée quand on doit gérer en plus le reste de la maison. Depuis que j’ai une veilleuse, les choses semblent aller de soi. Mais les raisons qui soutiennent mon choix sont nombreuses et je me permets de partager quelques unes avec vous.

Les couchers difficiles

Avec ma fille, je n’ai pas eu besoin de veilleuses, car c’était un bébé très douillet qui se laissait facilement border. Tant qu’elle avait mangé et avait été changée, plus rien ne pouvait altérer son sommeil.

Mais avec Enzo, mon fils, ça a été tout le contraire. Moi qui étais habitué à un bébé rangé et docile, je me retrouvais à faire des pieds et des mains pour le faire dormir. C’était un bébé très grognon, bien loin de sa sœur, en plus d’être difficile à satisfaire.

Les débuts étaient très difficiles aussi bien pour lui que pour moi. N’ayant pas eu à utiliser de veilleuse pour la première, j’ai dû me résoudre à prendre une veilleuse, vu que toutes les autres méthodes ne marchaient visiblement pas. La berceuse était la seule chose qui réussissait à le calmer jusqu’à l’endormir.

Considérant que la veilleuse sert d’abord pour ses lumières avant sa berceuse, le rôle de cet appareil était plutôt mitigé jusqu’à ce que la fonction principale de veilleuse devienne elle aussi très vite d’actualité.

La peur du noir

Quand Enzo a pris quelques mois, j’ai remarqué qu’il avait du mal à dormir dans le noir. A ce moment, j’ai moins regretté mon investissement. Il faisait des crises de larmes pendant son sommeil et les cauchemars étaient très violents. C’est à ce moment que la fonction de veilleuse de l’appareil est entrée en jeu.

J’ai commencé à mettre simultanément la veilleuse et la berceuse et le tour était joué. Mon fils avait des nuits plus calmes et les miennes sont devenues plus régulières. Je n’étais plus obligé d’aller dans sa chambre 3 fois par nuit pour calmer ses crises de larmes nocturnes.

Au final, je m’en sortais avec moins de fatigue le lendemain et mon petit Enzo était moins grognon au réveil parce qu’il dormait mieux.

Lire un autre article ? Clique ici

Vous aimerez aussi...