J’ai testé la cuisine avec un couscoussier

Du couscous ! J’en raffole, mais je n’ai jamais essayé de préparer ça chez moi, car je trouvais que sa cuisson était un peu plus compliquée. Mais ce jour arriva où j’eus envie de me faire ce plaisir. Mais malheureusement, j’ai foiré ma cuisson. Après quelques conseils, on me recommanda un couscoussier.

Pour tout connaître du couscoussier à induction, c’est juste ici.

Je pris donc mon temps pour choisir un couscoussier en fonction des critères que l’on m’a recommandé. Et finalement, j’ai opté pour un couscoussier en inox, car l’inox est très connu pour sa durabilité et sa conduite de chaleur rapide.

Le premier test que j’ai eu à faire fut la cuisson du couscous avec mon couscoussier. J’ai utilisé la marmite d’en bas dans laquelle on met l’eau pour cuire le couscous à la vapeur et j’y ai fait cuire mon bouillon de légumes au poulet.

Et dans un grand bol, j’ai versé mon couscous, j’y ai ajouté un peu d’eau et ensuite j’ai fait essorer en versant le surplus d’eau. Ensuite, j’ai versé le couscous dans la passoire en prenant soin de placer au fond de la passoire un filet de tissu assez mince pour ne pas laisser passer le couscous, mais assez bon pour laisser passer ma vapeur.

à Voir aussi : Voici les raisons qui m’ont poussée à acheter une veilleuse bébé à mon fils

La vapeur d’eau qui émane de la cuisson définitive de mon bouillon permettait à mon couscous de cuire. Et ainsi donnait une odeur appétissante à mon couscous.

Faire cuire le couscous dans ces conditions m’a donné envie de toujours reprendre la cuisson avec mon couscoussier.

J’ai aussi testé la cuisson à la vapeur de certains légumes comme le haricot vert, la carotte les choux. Contrairement à la cuisson à l’eau, ces légumes ont gardé leur couleur et également leur douceur.

Le couscoussier me fût d’une grande aide pour la cuisson de mes mets à la vapeur tout comme à l’eau.

Vous aimerez aussi...